« Ma cigarette électronique est meilleure ». On a tous pu entendre ça plusieurs fois. Nous allons voir aujourd’hui l’absurdité de cette phrase et pourquoi il faut absolument fuir toute personne qui prononce ces mots.


 

Quoi de plus personnel que le ressenti ?

 

Il n’y a pas un seul moment où cette fameuse phrase est recevable. Dans tous les autres domaines, on peut l’entendre. Dans l’automobile, une voiture va plus vite qu’une autre, même si nous sommes très peu à conduire des Formule 1 et la limite de vitesse est la même pour tous. Si on compare des villes, Rethondes est probablement moins pollué que Paris et la fibre, c’est évidemment mieux qu’un modem 28.8.

Dire « Ma cigarette est meilleure » reviendrait à prendre parti dans la lutte éternelle et fratricide des pains au chocolat vs les chocolatines.

Pourquoi ça a si peu de sens ? Parce qu’au moment où l’on prend une aspiration sur une cigarette électronique, on recherche tous quelque chose de différent. Une aspiration serrée ou aérée, beaucoup de goût, beaucoup de vapeur, des aspirations qui s’enchainent ou une toutes les six heures, une cigarette électronique furtive, une plutôt voyante… Tout est possible. Et ça tombe extrêmement bien, il y a des centaines, probablement des milliers de cigarettes électroniques qui vont correspondre à un profil de vapoteur. Et dans la vape, tout n’est que ressenti : il n’y a pas un critère objectif qui permet de prononcer cette phrase. Oh, bien sûr, il y a l’autonomie. Celui qui possède une box double accu à 6.000 mAh aura tendance à regarder d’un œil amusé un modèle Myblu. Déjà, il a peut-être besoin de 6.000 mAh, mais ce n’est même pas certain. Ensuite, dans son jugement, il ne prend en compte que cette énorme autonomie, pas l’énorme encombrement de sa box. Alors que cet encombrement est parfois, et même souvent, un critère rédhibitoire pour certains.

Les modèles de cigarettes électroniques sont nombreux, il y a une raison à cela.

 

Pourquoi fuir ces gens ?

 

Tenter de continuer une conversation avec une personne qui prononce les mots « Ma cigarette électronique est meilleure » est une perte de temps. Attention, la phrase : « Je préfère ce modèle ou celui-ci » est évidemment parfaitement recevable car cela implique un ressenti personnel et ce n’est plus péremptoire. Celui qui est le plus à fuir lorsque cette phrase est prononcée, c’est le vendeur de cigarettes électroniques. Cela signifie que pour lui, il n’y a qu’un vapoteur possible et il s’appelle client. On comprend tous qu’au moment de choisir une saveur, la même phrase ne peut être utilisée étant donné que les goûts sont ce qu’il y a de plus personnel. Pourtant, c’est exactement la même chose. On serait aussi mal à l’aise avec un modèle de cigarette électronique gigantesque si l’on cherche quelque chose de discret qu’avec une menthe alors que l’on déteste le frais dans la vape.

Plus cette phrase est prononcée avec un ton péremptoire, moins elle est audible. La personne qui dit ça, à la conversation suivante voudra aussi vous faire croire que sa maison est la mieux, sa voiture est la mieux, ses enfants sont les plus brillants.

La recherche de SA cigarette électronique parfaite est une quête parfois un peu ardue, bien plus subtile qu’on ne le croit. Ne laissez pas les gens décider à votre place.

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci