Objet nomade, high-tech et design, l’e-cigarette s’est fait une place dans notre quotidien – et nos poches – de la même façon que les smartphones, préoccupations esthétiques et de santé comprises. À ce titre, comme nos téléphones, nos vapoteuses méritent certains égards, et notamment l’acquisition d’accessoires destinés à les protéger, à les transporter, à les entretenir et à les charger. Tout cela pour prolonger leur durée de vie et, bien sûr, faciliter leur usage.

Transporter et protéger sa cigarette électronique

Liquide qui fuit, embout encrassé, réservoir cassé, batterie déchargée… Plus imposante et coûteuse, plus « technique » qu’un banal paquet de cigarettes ou de tabac, l’e-cigarette doit être transportée avec soin. Pas de panique, ce n’est pas non plus une petite bête fragile, et il ne s’agit pas de se ruiner. L’essentiel, c’est de choisir le bon accessoire, en fonction de votre usage.
Pour transporter tout votre matériel – appareil, flacons d’e-liquide, consommables –, en voyage par exemple, il existe des mallettes et des sacoches aux parois renforcées, qui disposent de multiples compartiments. De petite taille, elles se glissent sans problème dans une valise ou un sac de week-end.
Si, au quotidien, vous êtes adepte de la besace fourre-tout, vous pouvez opter pour une housse de rangement, solution simple et peu onéreuse, pas plus volumineuse qu’un étui à lunettes. L’inconvénient, bien sûr, c’est qu’il faut en sortir la vapoteuse chaque fois que vous voudrez tirer quelques bouffées. Pour éviter ce petit désagrément, choisissez plutôt un étui en silicone qui protègera votre clearomiseur des chocs et des rayures. Il en existe sous la forme de bagues, certaines équipées d’un capuchon destiné à isoler l’embout (drip tip) de la poussière (ou du sable, pour les heureux vapoteurs des plages).
Et pourquoi ne pas garder quelques protections jetables en silicone dans une poche, semblables à celles qu’on trouve en boutique pour tester les différentes saveurs d’e-liquides ? Pratique et parfaitement hygiénique quand les amis veulent goûter.
Vous n’aimez pas les sacs à main et/ou préférez garder toujours votre e-cigarette à portée de main ? Vous craignez de la perdre ? Assumez alors le tour de cou en silicone, robuste et léger, très pratique (à défaut, peut-être, d’être réellement esthétique), notamment si vous circulez en deux-roues. Aussi malins et plus discrets, on trouve des sortes de pinces ou de véritables étuis à clipper à la ceinture.
En ce qui concerne la batterie de rechange, évitez à tout prix de la laisser traîner au soleil ou nue dans votre poche ou votre sac, au contact de pièces de monnaies, de divers trombones ou de vos clefs. Un court-circuit est vite arrivé et les étuis de transport en plastique, en silicone ou en tissu ignifugé se trouvent partout, à des prix tout à fait abordables. Quant aux batteries munies d’un switch, pensez à les éteindre en quelques pressions sur le bouton.

Entretenir sa vapoteuse

Pour ranger vos fioles de liquide, vos consommables (Pyrex, résistances de rechange) et vos cigarettes électroniques à la maison, investissez dans des boîtes ! Non seulement votre déco vous dira merci, mais vous protégerez appareils et batteries de la poussière, leur principal ennemi.
Malgré tout le soin apporté à votre e-cigarette (nettoyage régulier du clearomiseur, changement de la résistance, stockage adapté…), celle-ci peut s’encrasser. Votre meilleur allié pour la nettoyer sera tout simplement un chiffon microfibre, qui capte la poussière sans laisser de résidus (contrairement au coton), comme ceux que vous utilisez pour les verres de vos lunettes ou l’écran de votre ordinateur, smartphone ou tablette. Bon marché, on les trouve partout et ils contribueront à prolonger la durée de vie de votre vapoteuse.

Charger la batterie de son e-cigarette

Selon le type d’e-cigarette que vous aurez choisi, celle-ci sera alimentée par une batterie directement rechargeable par un cordon micro-USB standard ou, dans le cas d’un mod ou d’une box, par un ou plusieurs accus, pour lesquels on utilisera un chargeur externe. La plupart des modèles d’e-cigarettes sont de toute façon munis d’un port micro-USB, idéal pour un usage nomade, au bureau ou chez les amis. Un simple cordon et vous pourrez recharger votre appareil sur votre ordinateur ou sur secteur, grâce à un adaptateur.
Bien que l’autonomie des modèles actuels permettent de vapoter à un rythme « normal » pendant près d’une journée entière, si vous n’avez pas suffisamment chargé la vôtre ou partez pour une longue promenade ou en soirée, vous apprécierez de disposer d’un chargeur de secours vous permettant de la recharger à tout moment, où que vous soyez. D’un prix modique, ces dispositifs très utiles (à condition d’être eux-mêmes rechargés, mais puisqu’il en existe à énergie solaire vous n’avez plus d’excuse valable), appréciés des festivaliers, sont compatibles avec tous les appareils pouvant se charger par USB – ebooks ou smartphone.

Côté DYI et reconstructible de la vapoteuse

Si, comme de nombreux vapoteurs, vous avez l’esprit geek et l’envie de faire encore plus d’économies, ou que vous avez tout simplement envie de fabriquer vos liquides vous-mêmes et d’innover dans les recettes, vous êtes peut-être passés au DIY et au reconstructible. Kanthal, coton, tournevis, vis, joints, tapis et supports de montage, flacons gradués, pipettes, seringues et étiquettes, fioles de base, de boosters et de concentrés… votre salon risque de ressembler très vite à un atelier ! Investissez dans une sacoche et des boîtes à compartiments. Non seulement vous retrouverez vos outils propres et bien rangés, mais vos flacons de liquides auront le temps de stepper tranquille à l’abri de la lumière.

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci