Blog
Plus Icon
Bien recycler sa cigarette électronique & ses capsules.

Bien recycler sa cigarette électronique & ses capsules.

En 2021, le mot « jeter » écorche l’oreille. On préférera mille fois entendre « recycler ». Le problème, c’est qu’on ne sait pas forcément à quel endroit jeter sa capsule d’e-liquide, sa batterie ou chaque composant de sa cigarette électronique.

En 2021, le mot « jeter » écorche l’oreille. On préférera mille fois entendre « recycler ». Le problème, c’est qu’on ne sait pas forcément à quel endroit jeter sa capsule d’e-liquide, sa batterie ou chaque composant de sa cigarette électronique alors que les solutions existent. C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Comment recycler myblu et ses capsules ?

Blu est la première marque à recycler ses cigarettes et ses capsules, de A à Z. Depuis quelques temps, les cigarettes électroniques à capsules sont plus pointées du doigt que les cigarettes électroniques traditionnelles pour l’absence de possibilité de recyclage, en particulier en ce qui concerne les capsules des cigarettes électroniques. Depuis peu, blu les recycle à hauteur de 97%, et les 3% restants servent aussi ! C’est une nouveauté, une première en France, aucune autre marque ne propose ce service.

Pour se faire, deux possibilités s’offrent à vous, en fonction de l’endroit où vous habitez. Si vous êtes en région parisienne, vous pourrez trouver sur cette carte l’ensemble des points de vente participants à la collecte des capsules myblu. On en trouve des dizaines. Et si vous n’avez pas de points de collecte de capsules myblu à proximité ? On est bien d’accord, on ne va pas prendre sa voiture et alourdir son bilan carbone, restons cohérent ! Il y a la poste, tout simplement ! Vous pouvez envoyer vos capsules pour qu’elles soient recyclées, sans affranchissement. Les frais de port sont pris en charge par Blu. Insérez simplement toutes vos capsules dans une enveloppe kraft ou à bulles et envoyez le tout à :

Programme de recyclage Blu
Libre Réponse 90367
28109 Dreux Cedex

Arrivées à destination, les capsules sont acheminées vers un centre de recyclage, métal et plastique sont séparés et seront réutilisés pour la fabrication de matériaux dans d’autres industries. 97% de la masse d’une capsule sont recyclés. Les 3% restants partent en incinération qui alimente un chauffage local. L’opération, et cela inclut le transport, a une empreinte carbone neutre.

N’oublions pas la partie emballage lors de l’achat d’une cigarette électronique myblu. Tout part dans la poubelle qui contient les cartons.

Comment bien recycler ses batteries myblu ?

Il faut d’abord bien comprendre qu’une cigarette électronique myblu, comme n’importe quelle cigarette électronique est constituée de plusieurs parties. Le recyclage de chacune des parties de la cigarette électronique ne se fait pas au même endroit. myblu, c’est d’un côté une batterie de l’autre des capsules, comme nous l’avons vu plus haut. Lorsqu’il s’agit de recycler une batterie myblu, c’est assez simple. Dans batterie myblu, ce qu’il faut retenir, c’est batterie. Là, les points de recyclage ne manquent pas. Chaque centre commercial bénéficie d’un point de collecte des piles et des batteries. On peut également aller en déchetterie. La loi est de toute façon assez claire : toutes les enseignes qui commercialisent des piles sont tenues de proposer un point de collecte de piles usagées. En France, il existe donc au moins 32.000 points de collecte de piles et batteries ! Difficile de ne pas passer à côté à un moment donné.

Comment recycler une cigarette électronique, ses flacons, ses résistances ?

Tout d’abord, il est vivement conseillé de bien rincer le clearomiseur à l’eau claire avant de le recycler. Il est également important de rincer le flacon contenant l’e-liquide, ainsi que tout autre déchet en plastique. Cela empêchera d’éventuelles traces de nicotine de contaminer d’autres déchets en cas de fuite. Mais une cigarette électronique étant constituée de plusieurs parties, il convient de bien trier et de mettre le bon objet au bon endroit, surtout en France. Plutôt que jeter, certaines enseignes de vape permettent par exemple un recyclage de la résistance de la cigarette électronique et c’est évidemment gratuit.

Il leur arrive de reprendre leurs propres flacons, les résistances, les batteries. Vous n’avez même pas besoin de nettoyer le flacon, l’enseigne s’occupe de gérer le « dénicotinage ». Le recyclage du flacon d’e-liquide est donc complet. Bien évidemment, si votre boutique ne pratique pas ce service, c’est moins simple ; le flacon doit se retrouver dans la poubelle des plastiques après rinçage, dans la poubelle verre si c’est un flacon en verre. Logique. Attention, pour une pipette en verre, il y a souvent du plastique. Nous vous conseillons de séparer la partie plastique de la partie verre, ne serait-ce que pour nettoyer efficacement l’intérieur de la pipette.

Eh oui, le recyclage de la cigarette électronique demande un petit effort mais ces petites intentions du quotidien envers la planète forment les grandes rivières d’eau claire… Pourquoi passer à la vape avec des intentions écologiques – c’est de plus en plus fréquent – si c’est pour rajouter des éléments dont la nature se passerait bien.

Bien connaître le rôle de chaque élément de votre cigarette électronique peut vous aider à comprendre où il faut les recycler. On pourrait croire que les divers composants d’une e-cigarette doivent être recyclés de différentes manières ; toutefois, il est recommandé de recycler le clearomiseur avec les piles et les batteries plutôt qu’avec les déchets en plastique ou en verre.

Vous pouvez recycler la batterie de votre cigarette électronique de la même manière qu’une batterie ordinaire. Il est essentiel de bien recycler les batteries car elles ne sont pas faites pour être jetées avec le reste de vos déchets ménagers. Pour plus de sécurité, nous vous invitons vivement à isoler les pôles des accus avec du scotch. De très nombreux supermarchés proposent ce type de service, de la petite boite en caisse jusqu’à des grands containers dans les galeries marchandes. Aux mêmes endroits que les batteries mybly, parmi ces 32.000 points de collecte évoqués précédemment ou dans les déchetteries.

Pour plus de renseignements concernant les règlementations en vigueur en France ou pour trouver un point de collecte près de chez vous : http://www.eco-systemes.fr