Blog
Plus Icon
Les bonnes résolutions de 2020

Les bonnes résolutions de 2020

Tous les ans, la même chose… Les nouvelles résolutions, après tous les excès possibles ! Mais cette fois, ça pourrait marcher. 2020…. Ça sonne un peu comme 20/20, la note idéale, la perfection, pour la faire enfin rimer avec bonnes résolutions.

Tous les ans, la même chose… Les nouvelles résolutions, après tous les excès possibles ! Mais cette fois, ça pourrait marcher. 2020…. Ça sonne un peu comme 20/20, la note idéale, la perfection, pour la faire enfin rimer avec bonnes résolutions.

Bonne résolution 2020 ou contrainte 2020 ?

Bien évidemment, vous détestez déjà ce texte et on vous comprend. Le principe de la résolution du nouvel an, c’est de s’en débarrasser comme on chiffonne un papier qui finit à la corbeille ou à côté de la corbeille tellement on déteste la résolution 467 : ramasser le papier tombé à côté de la corbeille parce que l’espace d’une seconde, on s’est senti Michael Jordan. Les bonnes résolutions, c’est plutôt la reconnaissance de ses défauts vis à vis de ses proches. Quand en résolution 587, on explique que l’on sortira la poubelle avant que le logement devienne totalement insalubre, on admet ne pas sortir la poubelle trop souvent. Et le 4 janvier, on hurle à la cantonade dans la maison : “Quelqu’un peut sortir la poubelle, je suis sur le dernier épisode de la dernière série à la mode”. Et puis il faut bien admettre qu’une résolution pour la nouvelle année, c’est pour changer de comportement, parce qu’on a la flemme inscrit dans son ADN comme dans les deux cas ci-dessus ou pour se couper de certains plaisirs. Et se couper de plaisir, en général, c’est pour aller vers une frustration, un déplaisir. Et ça, c’est prendre les choses à l’envers.

Et si on se présentait les résolutions de l’année autrement. Reprenons la résolution 467, par exemple. Et si on allait ramasser le papier en étant juste à côté de la poubelle, qu’on se remettait dans la peau de Jordan mais en faisant un dunk ? Parmi les bonnes résolutions les plus fréquentes, au moins dans le Top 10, le passage à la vape est assez évident. Il faut se dire que ce n’est pas une frustration, mettre toutes les chances de son côté et c’est l’objet de ce texte : accompagner cette bonne résolution avec de réels conseils pour tout simplement oublier le côté anxiogène qui peut accompagner une bonne résolution. Peut-être même vous a-t-on offert une e-cigarette le 24 décembre. Déjà, c’est un message facilement interprétable : on compte sur vous pour que ce soit la bonne résolution numéro 1.

L’information, le nerf de la guerre

Alors pour un passage réussi à la vape, si c’est un cadeau, il faut avant tout de l’information, les fondamentaux. Vous pouvez éventuellement activer la bonne résolution numéro 14 et vous mettre à lire les documentations avant de mettre quelque chose en route sans aucune connaissance. Vous pouvez aussi aller sur Internet pour découvrir le tutorial qui correspond à la mise en route de votre matériel ou aller dans une boutique spécialisée pour que l’on vous explique. Si vous avez fait la démarche vous-même et que vous avez déjà l’e-cig, peut-être avez-vous eu déjà l’ensemble des explications et c’est préférable.

Parmi les conseils à respecter, si cet article est votre seule source d’information, sachez que vous devez attendre une dizaine de minutes après avoir mis le liquide dans le réservoir avant de vaper (si c’est une myblu, évidemment, la cartouche est déjà remplie, pas de temps d’attente). Vous devez veiller aussi à respecter la plage d’utilisation des watts conseillée sur la résistance (si par exemple il est indiqué que la résistance fonctionne entre 14 et 19 watts, on règle sa box entre ces deux chiffres). On veille aussi à avoir une batterie chargée et une réserve de liquide avec soi. On éteint la cigarette électronique quand on la met dans la poche ou un sac. On se familiarise avec le matériel en faisant tous les tests possibles, avec l’arrivée d’air très ouverte ou très fermée, avec plusieurs taux de nicotine et plusieurs arômes pour avoir exactement la vape qui nous convient. Parce que la vape, c’est avant tout ceci : pas mal de choix pour arriver à un vrai plaisir. Ce n’est donc pas une “bonne résolution” comme les autres.