Blog
Plus Icon
Les règles comportementales du vapoteur

Les règles comportementales du vapoteur

Les vaporisateurs permettent aux vapoteurs d’utiliser leurs appareils dans de nombreux endroits. Mais juste parce que vous êtes autorisé à vapoter, ne signifie pas que vous pouvez ou devez le faire sans respecter les autres.

Les vaporisateurs permettent aux vapoteurs d’utiliser leurs appareils dans de nombreux endroits. Mais ce n’est pas parce que vous êtes autorisés à vapoter que cela signifie que vous pouvez ou devez le faire sans respecter les autres.

Les règles comportementales du vapoteur rassemblent l’ensemble des règles non écrites qui régissent le comportement d’un vapoteur et qu’il doit suivre pour ne pas déranger les personnes qui ne vapotent pas. Ces règles ne sont pas des lois et les vapoteurs ne sont pas obligés de les suivre, mais ce sont de bonnes pratiques à observer.

Il existe de nombreuses règles d’or pour bien vapoter en respectant les autres mais les quatre plus importantes sont les suivantes :

  • Respectez toujours les règlementations
  • Ne vapotez pas au milieu d’une foule
  • Tenez compte des circonstances
  • Ne soufflez pas votre vapeur sur les autres

Respectez toujours les règlementations

Alors que de nombreux espaces publics sont autorisés aux vapoteurs, il existe encore un certain nombre de zones qui sont interdites ou qui autorisent les vapoteurs dans certaines circonstances. Si vous êtes dans un endroit qui n’a pas de politique claire concernant les vapoteurs ou qui n’a pas défini de règles précises sur l’endroit où vous pouvez vapoter, renseignez-vous auprès d’un membre du personnel.

Ne vapotez pas au milieu d'une foule

Si vous êtes autorisés à vapoter, ne vapotez pas au milieu d’une foule. Les autres personnes pourraient se plaindre, incommodées par votre vapeur. Même si vous avez le droit de vapoter, les règlementations peuvent devenir de plus en plus strictes et contraignantes. Vapotez toujours en respectant les autres.

Tenez compte des circonstances pour bien vapoter

Dans une zone autorisée

Même si vous vapotez dans une zone autorisée, faites-le en respectant les autres, en tenant compte des circonstances. Ainsi, si la situation l’exige, arrêtez de vapoter. Par exemple, il est préférable de ne pas vapoter en présence d’enfants : les cigarettes électroniques sont un produit destiné aux adultes. Et si vous êtes dans une situation où vous ne savez pas si vous pouvez vapoter ou pas, évitez de vapoter.

Dans la rue

C’est arrivé au moins une fois à tous les vapoteurs : un quidam, dans la rue, qui vous lance un regard noir à la vue de votre cigarette électronique. Se faire dévisager, ce n’est jamais agréable. Parfois, on est un peu fautif, parfois, c’est le vent qui est en cause. A d’autres moments, le simple fait de tenir une cigarette électronique sans même prendre d’aspiration suscite l’ire de la personne que l’on croise. Là, il n’y a pas grand-chose à faire : vous porteriez un vêtement dont la couleur déplait à l’auteur du regard noir, ça aurait provoqué à peu près la même chose. Nous ne nous attarderons donc pas sur ce cas.

En revanche, il se peut qu’à cause d’un mauvais coup de vent, une personne se prenne de la vapeur en plein visage. Il faut se mettre à sa place, c’est inattendu. Un « désolé » peut s’imposer. Mais pour éviter cela, on peut anticiper. Quelques notions de pathfinding s’imposent, notions élémentaires que tout le monde n’a malheureusement pas. Mais à propos, qu’est-ce que le pathfinding ? C’est la discipline qui permet à une Intelligence Artificielle de trouver le chemin qui mène d’un point A à un point B de la façon la plus logique possible. Donc, avec un bon pathfinding humain, deux personnes qui se croisent appliquent plus ou moins les notions du code de la route. On marche à droite et on croise la personne sur la gauche sans la bousculer, et vice-versa. S’il n’y a pas d’obstacles, tout se passe bien. Idéalement, on peut se retenir de prendre une aspiration pendant quelques secondes. Et si c’est un coin de rue et que la personne qui arrive en face apparait au dernier moment, il convient de souffler votre vapeur dans la direction diamétralement opposée à celle que ce quidam semble emprunter. S’il est vapoteur lui-même, aucun souci, il sait ce que c’est. Les mêmes règles s’appliquent cependant, et vous pourrez, pourquoi pas, échanger un petit sourire si vous utilisez le même matériel. Oui, la vape crée aussi des liens.

Ensuite, il faut avoir en tête qu’il n’y a pas seulement des gens devant vous, il y en a aussi derrière vous. Et vous n’avez pas d’yeux derrière la tête. Quoiqu’en 2020 cela puisse être une évolution darwinienne intéressante ! Être apte à repérer une trotinette qui arriverait à fond derrière vous pourrait être une bonne chose. Mais, en attendant qu’un troisième œil ne nous pousse sur le front, jeter un regard en arrière pour voir s’il y a du monde peut être pertinent pour choisir dans quelle direction expulser sa vapeur.

Ne soufflez pas votre vapeur sur les autres

Faire de gros nuages de vapeur est une pratique de plus en plus populaire chez les vapoteurs, mais vous ne devez pas le faire n’importe où, car la vapeur peut incommoder les gens autour de vous. Aucun problème à faire de gros nuages de vapeur dans une boutique de cigarettes électroniques. Mais faire cela dans des lieux publics peut exaspérer les gens.

Le cas des restaurants est ainsi l’occasion d’expérimenter votre degré de bienséance. En terrasse, tout d’abord. Prenons le cas d’une terrasse parisienne où sont regroupés fumeurs et vapoteurs. Si vous êtes plusieurs à vapoter, même dans cet endroit particulier, une chose s’impose : diriger la vapeur expulsée vers le sol, surtout si l’un d’entre vous génère une vapeur dense. Sinon, c’est peut-être vous que la fumée dérange. Vous pouvez alors demander au responsable des lieux s’il est possible de vaper à l’intérieur.

Dans le cas où il n’y a pas de terrasse, expliquez que, de toute façon, vous vaperez vers le sol. Si vous êtes une poignée de vapoteurs et qu’il n’y a pas grand monde, ça peut passer. Si vous êtes une vingtaine de vapoteurs, franchement, ça peut passer aussi. Vingt couverts, surtout si vous êtes dans une rue où les restaurants sont nombreux, ça se refuse difficilement. Si le responsable vous donne son accord, évidemment, faites preuve de discrétion : sortez vos myblu aux sels de nicotine plutôt que vos machines à vapeur, c’est quand même le minimum pour bien cohabiter avec les non vapoteurs. La façon dont vous vapotez définira la façon dont les vapoteurs sont perçus. Vapoter en suivant une certaine étiquette donnera une impression positive des utilisateurs de vaporisateurs. Gardez ces règles à l’esprit quand vous vapotez. Et, comme disait Maitre Pangloss, « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ».

Essayer myblu