Blog
Plus Icon
Quelle est la meilleure cigarette électronique pour débuter ?

Quelle est la meilleure cigarette électronique pour débuter ?

Après une petite dizaine d’années d’existence dans l’hexagone, l’offre en cigarettes électroniques est incroyablement variée, pas facile de distinguer celle qui sera la plus efficace pour débuter.

Après une petite dizaine d’années d’existence dans l’hexagone, l’offre en cigarettes électroniques est incroyablement variée. La question n’est plus de savoir si la cigarette électronique ça marche mais de distinguer celle qui sera la plus efficace pour débuter.

Comment bien identifier ses besoins dans le choix d’une cigarette électronique ?

Avant toute chose, pour effectuer une bonne période transitoire entre cigarette et cigarette électronique, il faut savoir qu’on ne part jamais sur le plus gros matériel qui soit. Et ça, c’est une première bonne nouvelle, ça ne veut pas dire que ce sera très onéreux pour débuter dans la cigarette électronique. Le matériel qui coute le plus cher aura beaucoup d’autonomie non pas pour recharger sa batterie le moins souvent possible mais pour faire énormément de vapeur. Non le débutant dans la cigarette électronique optera pour du matériel discret ou de taille raisonnable mais pas quelque chose d’énorme. Pourquoi ce matériel existe-t-il alors ? Tout simplement parce qu’après avoir acquis la certitude que la transition s’est bien passée, on peut chercher d’autres sensations ; mais on ne met pas la charrue avant les bœufs et la principale préoccupation du débutant doit être de réussir la transition. Le matériel est de toute façon simple à utiliser mais il convient de bien le choisir. Mais le choix reste cependant pléthorique.

Le nombre de cigarettes consommées par jour peut être un indicateur efficace pour déterminer le matériel sur lequel on peut s’orienter. Pour schématiser, beaucoup de cigarettes peut vouloir dire beaucoup d’aspirations de vapeur à effectuer sur sa cigarette électronique. Et donc, une autonomie plus importante. Logiquement, on peut donc envisager une cigarette électronique avec des changements d’accus (des piles si vous préférez) et un remplissage de liquide régulier. Mais tout ceci peut d’entrée de jeu sembler rebutant pour certains. Il y a donc la possibilité d’opter pour un pod à capsules pré-remplies. Et là, si l’on se concentre sur le côté pratique, il n’y a pas mieux. Mais là encore, des pods, il y en a des dizaines.

Un nouveau critère (encore ??? Rassurez-vous, votre vie de vapoteur débutant s’en trouvera grandement simplifié après avoir lu ce qui suit) est donc à prendre en compte : la facilité d’accès à une marque plutôt qu’à une autre. A quoi bon avoir la meilleure cigarette électronique pour débuter si l’accès à l’achat est compliqué. Alors en un mot comme en cent, c’est la marque Blu avec sa cigarette électronique ultra répandue qui répondra à tous les critères pour effectuer une bonne transition. Premièrement, elle est très efficace, elle est discrète et son utilisation au quotidien ne nécessite pas d’être un ingénieur. C’est un système de cartouches pré-remplies, il vous suffit donc de clipser et déclipser la cartouche dans la batterie pour en profiter. En ce qui concerne la batterie, on la branche comme on recharge son smartphone. Mais quid des gros fumeurs qui pourraient craindre que l’autonomie ne soit pas suffisante ? Il faut bien comprendre que les gros fumeurs doivent compenser leur consommation avec des dosages nicotiniques importants. Or, avec la marque Blu, on peut insérer des capsules fortement dosées à 9 ou 18mg/ml (avec Blu, il est également possible d’opter pour des dosages inférieurs, contrairement à de nombreuses autres marques proposant des capsules). Ce dosage est donc approprié. Et s’il est très important pour celui qui débute dans la cigarette électronique de vaper très régulièrement, il est tout à fait envisageable de prendre deux batteries Blu pour en charger une pendant qu’on utilise l’autre. La cigarette électronique myblu répond donc à tous les critères pour bien débuter dans la cigarette électronique quel que soit le profil de fumeur. On peut parler donc du meilleur kit de cigarette électronique pour vapoteur débutant parce qu’il est extrêmement polyvalent.

Quelle taille de cigarette électronique choisir pour débuter ?

Si vous le pouvez, optez toujours pour un modèle discret. Pour plusieurs raisons : son aspect pratique et le côté social. Une petite cigarette électronique de type pod, à capsules donc, pèse environ une vingtaines de grammes ; les plus gros modèles peuvent atteindre les 300 ou 400 grammes ! Imaginez porter un costume de toile léger et devoir trimbaler la cigarette électronique. C’est tout bonnement déséquilibrant. On peut parler de poids mais aussi de volume ; dans un petit sac, la cigarette électronique occupera une place folle. Un pod ne provoquera pas l’effet diagonale du costume et n’occupera pas plus de volume qu’un tube de rouge à lèvres.

Et puis il faut bien avoir en tête qu’une énorme cigarette électronique va générer une appréhension auprès des gens qui vous entourent. On peut expliquer à la famille ou aux amis qu’il n’y a pas de vapotage passif, dans la rue, c’est une autre démarche et les regards de travers sont assez nombreux. Un pod est donc la solution idéale pour ne pas s’attirer les regards foudroyants. La question qui vient ensuite pour bien débuter avec une cigarette électronique c’est : système ouvert ou fermé ? En gros, puis-je remplir moi-même la capsule ou est-elle scellée. D’une manière générale, on devrait préférer des écosystèmes ouverts pour avoir plus de libertés, que ce soit en informatique ou dans la cigarette électronique. Mais opter pour un système fermé avec la cigarette électronique permet de s’épargner énormément de prise de tête. En général quand on choisit un pod plutôt qu’une cigarette électronique plus grosse avec de nombreux réglages, c’est précisément un choix pour ne pas avoir à choisir et vivre avec sa cigarette électronique en toute simplicité. Un pod ouvert, il en existe, c’est la contrainte de la cigarette électronique classique (le remplissage, pas toujours facile, le changement de résistance) et les contraintes de l’autonomie limitée.

La cigarette électronique pour débutant est-elle abordable ?

A dix euros le paquet de vingt – et désormais tout le monde a bien compris que ces dix euros, c’est provisoire - même la cigarette électronique la plus onéreuse est abordable ! Mais évidemment, si l’on pouvait de pas crever un budget dans une première cigarette électronique pour débuter, ce serait encore mieux ! Une petite cigarette électronique, un pod est donc une solution idéale pour entrer dans cet univers. Une cigarette électronique classique, grosse autonomie peut couter entre cinquante et cent euros. Avec un kit myblu, vous faites un premier pas dans la vape pour une vingtaine d’euros. Ce kit contient une capsule, le câble pour recharger la batterie et une capsule. Il faudra évidemment changer de capsules régulièrement en fonction de votre consommation ; le pack de deux capsules coute sept euros et le pack de quatre douze euros. Par la suite, on peut opter pour des batteries de différentes couleurs pour associer une couleur à une saveur parmi la vingtaine que propose la marque.

Alors, prêt à débuter dans la cigarette électronique avec ce super kit pour débutant ?