Blog
Plus Icon
Propylène glycol et glycérine végétale : décryptage

Propylène glycol et glycérine végétale : décryptage

Le propylène glycol ou plus simplement CH3-CHOH-CH2OH dans sa formule chimique la plus élémentaire est une des molécules principales d’un e-liquide. Etonnement, on préfère l’appeler PG, son petit surnom.

Pour bien choisir son e-liquide, plusieurs critères entrent en ligne de compte. Le fabricant, bien sûr, pour vous assurer de vapoter un produit de haute qualité. La saveur, naturellement, pour satisfaire vos papilles. Le taux de nicotine, bien entendu, pour vous sentir rassasié. Parmi ces critères, il en est un, plus technique, à ne pas négliger car il est intimement lié à la façon dont vous vapotez et au matériel que vous utilisez : le taux PG/VG dans l’e-liquide, autrement dit, la proportion de propylène glycol et de glycérine végétale entrant dans sa composition. Voici les bases pour vous y retrouver avec votre cigarette électronique.

Le propylène glycol et la glycérine végétale : Qu'est-ce que c'est ?

Il s’agit tout simplement des deux ingrédients entrant à hauteur de 80 à 90% dans la composition de la majorité des e-liquides. Ce sont des liquides incolores et inodores ajoutés aux e-liquides pour favoriser la dilution de la nicotine. Ils peuvent être utilisés pour améliorer certains aspects de l'expérience de vapotage, par exemple pour obtenir des nuages de fumée plus épais ou un goût plus sucré. Derrière ces noms un peu barbares se cachent en réalité des produits très courants.

Propylène glycol : une molécule bien connue dans notre vie quotidienne

Le propylène glycol ou plus simplement CH3-CHOH-CH2OH, dans sa formule chimique la plus élémentaire, est une des molécules principales d’un e-liquide. Etonnamment, on préfère l’appeler PG, de son petit surnom.

De la même façon que M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir, tout le monde utilise du propylène glycol sans le savoir et probablement tous les jours. En effet, avant d’être un des composants principaux d’un e-liquide, on en trouve partout et dans les applications les plus courantes. Quel est le point commun entre un nightclubber et une personne qui mange ? Oui, dit comme ça, ça ressemble au début d’une histoire drôle mais il n’en est rien. Tous deux absorbent du propylène glycol (PG). Le nightclubber sera probablement exposé à des volutes de fumée lorsque passera le dernier tube de Boris Vian. Cette vapeur – ce n’est pas de la fumée d’ailleurs – contient principalement du PG. Dans l’alimentaire, vous pouvez faire une expérience amusante : allez dans la cuisine et regardez la composition de vos aliments (c’est écrit sur tous les emballages, à moins d’être allergique à quelque chose en particulier, on ne lit jamais ces mentions) … Il vous suffira de dix minutes pour tomber sur la mention Propylène glycol. Si, de plus, vous cherchez particulièrement dans les arômes utilisés en pâtisserie, c’est quasiment du 100%. Mais il est aussi utilisé en cosmétique, pharmaceutique, aéronautique ou encore textile. On le croise donc tous les jours, depuis notre armoire à pharmacie jusque dans nos assiettes !

Qu’il s’agisse de capsules en sels de nicotine ou de fioles, il y a toujours du PG.

Propylène glycol : un arôme de l’e-liquide

Dans la vape, sur une base neutre (mettons de côté les arômes pour l’instant), il peut ne pas y avoir de PG du tout, comme il peut y en avoir 70%. Le PG est associé à de la glycérine végétale. La somme des deux pourcentages, PG + VG, est égale à 100. La nicotine, s’il y en a, n’occupe que très peu de volume dans un e-liquide.

A quoi sert le propylène glycol dans un e-liquide ? On l’aura peut-être compris précédemment en lisant le paragraphe sur l’alimentation. On trouve du PG dans quasiment tous les arômes utilisés en pâtisserie. En effet, le propylène glycol est un exhausteur d’arômes. Le même arôme dilué dans une solution avec un taux de PG très élevé sera plus fort en terme de goût que s’il est dilué dans une solution avec un taux de glycérine végétale plus important. Cette dernière solution générera cependant plus de vapeur (en fait, c’est un peu plus compliqué que cela car un e-liquide avec un taux de VG donne l’impression de générer une vapeur plus dense : c’est en réalité une illusion d’optique, due à la réflexion de la lumière sur la vapeur). Dans la vape, le PG génère donc une vapeur fine, fluidifie le liquide, et transmet les saveurs. Avec la nicotine, il procure également le fameux « hit » en gorge recherché par les vapoteurs pratiquant l’inhalation indirecte. Et, comme il est moins visqueux, le PG a moins tendance à boucher le clearomiseur que la glycérine végétale.

Bref, le propylène glycol est à la vape ce que le soleil est à la photosynthèse, un élément indispensable.

Glycérine végétale :

Tout aussi fréquente dans notre quotidien, la glycérine végétale (VG), issue à l’origine de la fabrication du savon, se présente sous la forme d’un liquide épais, visqueux, incolore et inodore, au goût sucré. L’industrie pharmaceutique s’en sert abondamment comme excipient, et ses propriétés hydratantes et humectantes en font un parfait émollient pour les préparations cosmétiques. Non toxique, elle peut être manipulée sans danger. Dans la vape, sa saveur légèrement sucrée apporte une agréable « rondeur » en bouche. Chauffée dans le clearomiseur, elle produit une vapeur généreuse appréciée des amateurs d’inhalation directe.

PG et VG sont donc d’une belle complémentarité et, en fonction de ce que vous recherchez - de la saveur ou de la vapeur - vous partirez sur des taux de PG ou de VG spécifiques.

Le dosage PG/VG

En plus du taux de nicotine, de la saveur et de l’e-cigarette utilisée, le dosage du propylène glycol et de la glycérine végétale dans l’e-liquide détermine les sensations du vapoteur. Cela s’appelle la composition PG/VG dans l’e-liquide.

Comment vapotez-vous ? Par inhalation indirecte, en retenant un instant la vapeur dans la gorge, avant qu’elle s’achemine vers les poumons, ou par inhalation directe, en inhalant directement la vapeur dans les poumons, comme les vapoteurs plus expérimentés ?

Dans le premier cas (vape indirecte), vous privilégiez plutôt le hit en gorge et le goût en bouche, favorisés par le propylène glycol. Dans le second cas (vape directe), vous recherchez plutôt la vapeur abondante produite par la glycérine végétale.

Alors, quelle proposition choisir ?

La plupart des e-liquides vendus en France, dont ceux de blu, affichent une proportion PG/VG équilibrée, autour de 50/50, ou plus riche en propylène glycol. Ces e-liquides sont adaptés à un usage en vape indirecte, et particulièrement aux e-cigarettes du type podmods, comme myblu, car ils produisent peu de vapeur et favorisent hit et saveur.

Si vous préférez la vape directe, vous rechercherez des liquides plus riches en VG. De nombreux shops en ligne proposent différents dosages, susceptibles de satisfaire tout le monde, ainsi que des bases neutres, de 0 à 100 % de PG ou VG, pour concocter votre propre mélange en Do it Yourself. Attention : n’oubliez pas que les liquides à forte teneur en VG sont susceptibles d’encrasser, voire d’endommager du matériel standard. Il convient donc d’utiliser une e-cigarette adaptée à la chasse aux nuages, que l’on nettoiera soigneusement.

Alors, êtes-vous plutôt propylène glycol ou glycérine végétale ? À vous de choisir, en fonction de vos envies et des sensations que vous recherchez !

Essayer myblu