Blog
Plus Icon
Un e-liquide, c'est quoi ?

Un e-liquide, c'est quoi ?

Véritable « carburant » de votre e-cigarette, l’e-liquide est un élément essentiel du vapotage. Sans lui, pas de nicotine ni de saveur, et surtout, pas de vapeur.

Parmi les questions que l’on se pose régulièrement en ce qui concerne un e-liquide, l’une revient sans cesse : quels sont les ingrédients qui composent un e-liquide ? En fait, c’est très simple. L'e-liquide est le liquide aromatisé utilisé dans les cigarettes électroniques. Connu également sous le nom de liquide de vapotage ou liquide pour cigarette électronique, l'e-liquide est disponible avec différents dosages de nicotine, voire sans nicotine. Lorsqu'il est chauffé, l'e-liquide se transforme en vapeur, qui est ensuite inhalée. Vendu en shop, en bureau de tabac et sur les sites spécialisés, il se présente sous forme de fioles ou de cartouches pré-remplies.

Composition d’un e-liquide : quels sont les produits qui constituent la base d’un e-liquide et leurs propriétés ?

Certaines idées reçues ont la dent dure ; celle-ci par exemple : les liquides de cigarette électronique, on ne sait pas trop ce qu’il y a dedans. Il n’y a rien de plus faux. Tout ce qui est utilisé dans un e-liquide de cigarette électronique est parfaitement connu depuis des décennies, on peut même dire qu’aucun des composants d’un e-liquide n’a été créé pour la vape et que de plus, les recettes de chaque e-liquide sont déposées. Dans cet article, nous allons vous révéler la composition d’un e-liquide sans que ce soit un scoop.

On trouve quatre ingrédients qui vont entrer dans la composition d’un e-liquide pour cigarette électronique.

Tout d’abord, il y a le propylène glycol ; vient ensuite la glycérine végétale. Pour que le parfum (ou la saveur) d’un e-liquide soit différent d’un autre on va y mettre un arôme et ensuite de la nicotine. Et c’est tout. On a déjà vu des choses plus complexes en terme de mariage de molécules. C’est également pour cette raison que la phrase : « on ne sait pas trop ce qu’il y a dedans » vole aussi vite en éclats. On fait vite le tour de ces recettes.

Bien évidemment, la première question qui vient à l’esprit est : « qu’est-ce qui se cache derrière les termes propylène glycol et glycérine végétale ? ».

Le propylène glycol n’est effectivement pas un mot que l’on emploie tous les jours. Le propylène glycol - ou PG de son petit nom - est la substance qui va diffuser l’arôme, bien plus que la glycérine végétale. Le PG procure également le picotement que recherchent les vapoteurs dans la e-cigarette et génère une vapeur fine à basse température. Sa présence dans un e-liquide de cigarette électronique est capitale car le PG va constituer, avec la glycérine végétale, la base du liquide.

Vient ensuite la glycérine végétale, ou VG, qui tempère l’âpreté du PG par une certaine douceur, une rondeur en bouche. Dans la composition d’un e-liquide de cigarette électronique, elle servira à générer une vapeur dense. Sa particularité est d’être plus épaisse que le PG. Par conséquent, les cigarettes électroniques les plus modestes, ou les pods, auront parfois un peu de mal à capter un liquide plus gras dans le coton contenu dans les résistances.

Pour cette raison, les cigarettes électroniques à capsule privilégient l’utilisation du PG, beaucoup plus fluide.

PG et VG forment tous les deux la base d’un liquide de cigarette électronique. Le ratio de l’un et de l’autre est indiqué sur les fioles de cigarettes électroniques. Deux chiffres permettent d’obtenir ce ratio et leur somme est égale à 100 ; ce sont évidemment deux pourcentages comme 70/30, 50/50, 20/80…

Le choix des proportions de l’un et de l’autre sera déterminé par la manière dont vous vapotez, par inhalation indirecte ou directe : si ce qui vous importe le plus ce sont la saveur et le « hit », vous préférerez des liquides à dominante PG ; si au contraire c’est la vapeur, vous privilégierez la VG. Sachez cependant que, pour utiliser des liquides à très forte teneur en VG, il faut disposer du matériel adapté car sa forte viscosité, nous l’avons évoqué, peut endommager les vaporisateurs standards.

Composition d’un e-liquide de cigarette électronique… Quelle est la teneur en nicotine ?

Plus haut, nous vous avons présenté ce que l’on appelle communément la base. A cette base, on va ajouter des arômes mais aussi de la nicotine. En fonction de la consommation quotidienne de cigarettes électroniques, on optera pour des dosages plus ou moins importants. En général, ces taux de nicotine sont de 0mg/ml, 9mg/ml ou 18mg/ml. Il ne vous reste qu’à trouver celui qui vous convient. L’unité de mesure est le Mg/Ml, autrement dit milligramme par Millilitre mais ces chiffres peuvent plus rarement être indiqués en pourcentage ; les mêmes valeurs sont alors exprimées ainsi : 0%, 0.9% ou 1,8%. Vous l’aurez compris, la quantité de nicotine présente dans une fiole ou une capsule est à peine perceptible à l’œil nu comparé à la base, au couple PG/VG.

Et bien entendu, dans la composition d’un e-liquide de cigarette électronique, on a les arômes qui vont permettre à un liquide d’être une menthe forte ou le plus savoureux des gourmands. Il n’y a rien de plus personnel que le goût mais vous savez en général ce que vous préférez, du moins, vous savez quelle famille de liquide vous allez préférer : un classique, une menthe, un fruité, un gourmand ? Ce sont les quatre grandes familles de liquides.

Dans la composition d’un e-liquide, on peut parfois également trouver de l’eau. Cinq ingrédients maximum, donc. Le fait de changer les proportions de l’un ou de l’autre impacte la puissance des saveurs, la viscosité du liquide et la densité de la vapeur.

Composition d’un e-liquide de cigarette électronique : Comment est fabriqué l’e-liquide ?

La fabrication d'un e-liquide est un processus long et, comme pour toute recette, les ingrédients des e-liquides doivent être soigneusement mesurés avant d’être mélangés. Ceci est particulièrement important avec la nicotine, car elle doit être parfaitement mesurée pour qu’on obtienne le pourcentage exact de nicotine. Bien sûr, il y a toujours des exceptions. Comme nous l’avons vu plus haut, il est tout à fait possible de vaper sans nicotine comme chez Blu par exemple ; un e-liquide est alors composé de PG, de VG, d’arôme et d’eau. Mais il est également possible de vaper sans PG, avec un e-liquide 100% VG, sans VG avec un e-liquide 100% PG. Il est également possible de vaper sans PG en le substituant à du Végétol. Le PG peut avoir un ressenti un peu sec, ce qui peut déplaire parfois. Mais vaper sur du 100% VG implique du gros matériel. Le Végétol va apporter les mêmes propriétés de fluidité que le PG et apporter un ressenti un peu plus rond. Mais seules quelques rares marques ont opté pour le Végétol.

La composition d’un e-liquide de cigarette électronique n’exige pas l’écriture d’un livre complet, bien au contraire, on en fait vite le tour. On connait donc parfaitement la composition d’un liquide de cigarette électronique, ce n’est pas un secret de multinationale.

Composition d’un e-liquide de cigarette électronique : L’e-liquide est-il dangereux ?

L'e-liquide est nocif s'il est ingéré ou s'il entre en contact avec la peau. Il peut également avoir des effets nocifs durables sur la vie aquatique. Les utilisateurs doivent ainsi se laver soigneusement les mains après toute manipulation du liquide et éviter son rejet dans l'environnement.

Vous ne devez jamais ingérer l'e-liquide et vous devez éviter tout contact avec la peau. En cas de contact, rincez immédiatement la zone concernée. Si vous ne vous sentez pas bien ou en cas de réaction indésirable à l'e-liquide, consultez immédiatement un médecin. Néanmoins, ne paniquez pas si un peu de liquide se dépose sur votre bouche en cas de fuite de votre clearomiseur : vous ne courez aucun danger car la nicotine, le seul produit « à risque », n’est létale qu’à des concentrations très supérieures à celle présente dans votre liquide.

Précisons qu’il arrive que l’excès de nicotine ou de propylène glycol causent des réactions sans gravité mais désagréables : en cas de nausée ou de toux, commencez par changer votre dosage de l’une ou de l’autre substance et buvez beaucoup d’eau. Si les symptômes persistent, consultez un médecin ou un centre anti-poison.

Pour obtenir plus de renseignements sur nos e-liquides, n’hésitez pas à visiter notre page sur les liquides blu ou à prendre contact avec le service client blu.

Sous quel conditionnement peut-on trouver l’e-liquide ?

L’e-liquide se vend soit sous forme de cartouche, soit en flacon (de 10 ml au maximum pour les e-liquides contenant de la nicotine).

On utilise les cartouches avec les cigarettes électroniques à système dit « fermé », comme celui de myBlu. Préremplies d’un e-liquide à la saveur de votre choix, il suffit de les cliper à votre e-cigarette pour commencer à vapoter.

L’e-liquide est également disponible en flacons, permettant de recharger les e-cigarettes à système ouvert. Pour ce faire, il vous suffit de verser une petite quantité d’e-liquide dans le clearomiseur de votre e-cigarette.

On peut également fabriquer soi-même son e-liquide en Do It Yourself, en mélangeant les ingrédients disponibles en shop ou sur les sites spécialisés. Ceux-ci proposent aussi généralement des calculateurs très pratiques, qui vous permettent de ne pas vous tromper dans les dosages. Un conseil : avant de vous lancer, consultez attentivement les nombreux tutoriels disponibles sur le web.

Flacon d’E – liquide : comprendre les étiquettes

Comme toute documentation technique, le flacon d’un e-liquide pour cigarette électronique peut paraitre assez incompréhensible. Petit décryptage des mentions figurant sur les étiquettes.

Etiquette pour flacon d'e-liquide : 2 chiffres importants

Le premier chiffre apportant une information importante sur un flacon d’e-liquide est celui de la quantité d’e-liquide. Exprimée en ml, millilitre, on en trouve plusieurs, mais le classique reste quand même le bon vieux 10ml. Pourquoi est-ce un classique ? Parce que c’est la quantité légale à ne pas dépasser. S’il existait des flacons d’e-liquide de 11 millilitres, ils seraient obligatoirement sans nicotine.

Ainsi, il existe des fioles de plus grande contenance, sans nicotine donc et là, on a à peu près tous les formats : 30ml, 50, 60, 100, 200 et même… 1000ml ; oui, ça fait un litre.

En ce qui concerne les fioles d’e-liquide de 10ml, un autre chiffre capital à prendre en compte est le taux de nicotine, exprimé en mg/ml (milligramme par millilitre pour être précis mais pour simplifier on s’arrête généralement à 3mg, 6 mg, 12 mg…). Ici, on choisit un taux plus qu’un autre en fonction de ce que l’on recherche, pas en fonction de l’esthétique de la fiole d’e-liquide. Ce dosage est sûrement l’élément le plus crucial lors de l’achat. Un taux de nicotine trop élevé peut conduire à l’abandon de la vape, tout comme un taux de nicotine trop faible. N’hésitez donc pas à modifier ce paramètre, surtout dans les deux cas suivants : si vous estimez que chaque aspiration est trop forte ou si vous avez l’impression de trop vaper. On est respectivement dans des cas typiques de surdosage ou de sous-dosage. Il est tout à fait possible de mélanger deux fioles pour atteindre un dosage intermédiaire ; en mixant à part égale une fiole de 6 avec une fiole de 12, on crée du 9.

Etiquette pour flacon d'e-liquide : Comprendre la DLUO et la DLC

Parmi les autres chiffres à prendre en compte quand on regarde une fiole d’e-liquide, il y a la DLUO, qui est un peu comme une DLC. Il s’agit des acronymes de Date Limite d’Utilisation Optimale et Date Limite de Consommation. Pour bien saisir la nuance, tentez de consommer un yaourt ayant dépassé de deux mois sa DLC et un e-liquide dont la DLUO aurait expiré d’une durée similaire. On n’ose imaginer le résultat dans le premier cas alors que, dans le second, l’e-liquide sera simplement un peu plus fade. La DLUO est donc simplement une date, à surveiller quand même si vous avez un doute sur une étiquette qui vous semble un peu terne. Il faut savoir qu’entre le moment de la production du liquide et sa DLUO, il y a deux ans d’écart.

La ratio PG/VG - dont on a parlé plus haut - est également un élément à prendre en compte lors de votre choix d’e-liquide.

Essayer myblu