blu
Panier € 0,00 0
 
Panier - aucun élément Close
Votre panier est vide.
Hon Lik: L’Homme Qui a Inventé le Vapotage

Partager

Hon Lik: L’Homme Qui a Inventé le Vapotage

Sans Hon Lik, le monde de la cigarette électronique ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.  Né en septembre 1951, Lik est responsable de l’invention de la cigarette électronique moderne : en 2001, il commençait à travailler sur un dispositif qui devait fournir une dose de nicotine sans avoir besoin de fumer des cigarettes.

“Je savais déjà que ce serait un produit révolutionnaire”, a-t-il déclaré à The Spectator en 2015 dans une interview intitulée “En Chine certains l’appellent la cinquième invention – après la navigation, la poudre à canon, l’imprimerie et le papier. Mais là ça va trop loin.”

Au départ, l’invention de Lik était assez différente de ce que nous connaissons aujourd’hui. Au lieu de chauffer le produit, procédé qui est employé aujourd’hui pour vaporiser l’e-liquide et créer de la vapeur à inhaler pour l’utilisateur, l’appareil originel de Lik fonctionnait grâce à un élément piézoélectrique à ultrason.  Il était plus gros et plus encombrant que les cigarettes électroniques  auxquelles les vapoteurs sont aujourd’hui habitués, mais c’était un début prometteur.

“En 2001, j’ai conçu un système sur un vaste plan de travail, en utilisant des additifs alimentaires comme solvants”, a confessé Lik au magazine français Sciences et Avenir en 2013.  “A l’époque, je planchais sur la vaporisation par ultrason mais les gouttelettes produites étaient trop grosses pour ressembler à de la fumée de tabac. Cette technologie est utilisée entre autres dans certains humidificateurs d’intérieur : elle consiste à faire vibrer un diaphragme métallique dans un liquide  à une fréquence ultrasonique, afin de créer des micro-gouttes qui ensuite, au contact de la température ambiante, forment une espèce de vapeur froide.”

Avec le temps, l’idée de Lik fut affinée, et un dispositif plus petit et plus pratique utilisant un élément chauffant fut breveté en Chine en 2003. En 2004, les cigarettes électroniques furent lancées sur le marché pour la première fois par l’entreprise chinoise Ruyan, pour laquelle travaillait Hon. En 2005, Ruyan commença à exporter des cigarettes électroniques en dehors de la Chine, et en 2007 elles pénétrèrent le marché américain.

Elles connurent un succès rapide. En 2014, les ventes mondiales de dispositifs de vapotage représentaient un peu moins de 5 milliards de dollars, et ce chiffre devrait augmenter rapidement dans les prochaines années, dépassant les 15 milliards de dollars en 2019. La majeure partie des ventes vient de la patrie de Lik, la Chine, tandis que les Etats-Unis représentent le deuxième plus gros marché, et que le Japon, la Russie et l’Allemagne complètent le top 5.

En 2013, Lik a rejoint le groupe Fontem Ventures, la maison-mère de blu, afin de poursuivre le développement et l’innovation dans le secteur de la cigarette électronique, un objectif qu’il est certain d’accomplir. Et quelle est la finalité de tout cela ? “Ma vraie passion, comme beaucoup d’inventeurs, c’est de laisser mon empreinte”, a-t-il déclaré à The Guardian.

Le plus récent

close
Inscrivez-vous à la “newsletter blu” et soyez le premier a recevoir les dernières nouvelles.