blu
Panier € 0,00 0
 
Panier - aucun élément Close
Votre panier est vide.
  • Livraison gratuite à partir de 35 € d'achat
  • RETOURS GRATUITS
L’histoire du vapotage | blu

Partager

L’histoire du vapotage

De nombreuses personnes dans le monde entier utilisent à présent les cigarettes électroniques de manière quotidienne, mais d’où celles-ci proviennent-elles ? Dans ce blog, blu vous fera parcourir l’histoire du vapotage de ses humbles origines jusqu’à aujourd’hui.

Premières idées

En 1963, un Américain nommé Herbert A. Gilbert a conçu le premier design complet d’une cigarette électronique. L’appareil produisait de la buée plutôt que de la vapeur, et il ne contenait pas de nicotine. Même si l’appareil était breveté aux États-Unis et un prototype avait été produit, il n’avait pas attiré autant d’attention que les cigarettes électroniques modernes et n’avait pas été produit à grande échelle d’un point de vue commercial.

2001 Le retour

La production et le développement de cigarettes électronique sont restés calmes dans les années 80 et 90, mais en 2001, un pharmacien chinois nommé Hon Lik a commencé à travailler sur la cigarette électronique moderne. La principale différence entre les designs initiaux de Hon Lik et les cigarettes électroniques que nous vapotons aujourd’hui, c’est que l’élément chauffant alimenté par batterie des premières cigarettes électroniques était remplacé par une technologie ultrasonique. Ces cigarettes électroniques n’étaient de plus composées que de trois parties et il n’existait aucune cigarette électronique Open System. Pendant cette période, Hon Lik était également responsable de la création d’e-liquide, il a alors expérimenté plusieurs liquides pouvant contenir de la nicotine et produire de la vapeur.

En 2003, Hon Lik a breveté son design et il l’a introduit sur le marché chinois en 2004. L’appareil a d’abord été baptisé « cigare électronique » et il a suscité rapidement de loyaux adeptes en Chine. D’autres versions du design de Hon Lik ont également été développées et vendues sur Internet aux États-Unis par l’intermédiaire de petites entreprises.

Expansion et innovation

Les échos du succès de la cigarette électronique ont vite commencé à résonner dans toute l’Europe et les États-Unis, puis les cigarettes électroniques ont été mises à la vente dans ces deux régions à la fin 2007. Les premiers adeptes de la technologie ont commencé à innover et  les frères Umer et Tariq Sheikh ont inventé le cartomiseur. À l’inverse des designs précédents, le cartomiseur était équipé d’un ressort chauffant contenu dans la réserve à liquide. Il pouvait dorénavant être rempli manuellement d’e-liquide, plutôt que d’être remplacé par une nouvelle cartouche.

Cette invention a permis un développement ultérieur de cigarettes électroniques Open System, qui à leur tour ont permis le développement du clearomiseur en 2009. Le clearomiseur a été très bien reçu, puisque cet accessoire permet aux vapoteurs de surveiller la quantité d’e-liquide dans leur appareil. Bien qu’ils constituaient à l’origine un composant jetable de l’appareil complet, la conception des clearomiseurs a été rapidement revue afin qu’ils puissent être réutilisés.

Les cigarettes électroniques ont été considérées par beaucoup comme une mode passagère lors de leur apparition, mais elles ont continué à gagner en popularité ; et c’est en 2009 que blu a été fondée à Charlotte, en Caroline du Nord.

Régulation des cigarettes électroniques

En 2010, le volume de législation en place concernant les lieux où les cigarettes électroniques pouvaient être utilisées et vendues était en augmentation. Certains pays tels que l’Australie avaient entièrement banni les cigarettes électroniques, alors que d’autres avaient commencé à introduire des lois visant à protéger les consommateurs des produits présentant des défauts de conception. En 2015, environ deux tiers des principaux pays avaient introduit une forme de législation relative aux cigarettes électroniques.

La directive européenne sur les produits du tabac est entrée en vigueur au cours du premier semestre 2016. Ces lois ont placé des restrictions concernant la quantité de nicotine autorisée dans les liquides électroniques et ont établi que les cartouches ne pourraient dorénavant plus contenir plus de 10 ml d’e-liquide. En Italie, les cigarettes électroniques ne peuvent pas faire l’objet de publicités à la télévision entre 16 heures et 19 heures. Certains établissements locaux ont interdit le vapotage dans leurs installations.

Situation actuelle et futur des cigarettes électroniques

Les cigarettes électroniques continuent à voir leur popularité augmenter, puisque l’on compte à présent plus de 10 millions de vapoteurs aux États-Unis. Le secteur en lui-même continue également à croître, puisque les prévisions de certains analystes évoquent une valeur supérieure à 50 milliards de dollars à l’horizon 2025.

SOURCES

  • https://www.ecigarettedirect.co.uk/ashtray-blog/2013/10/interview-inventor-e-cigarette-herbert-a-gilbert.html
  • https://worldwide.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=US&NR=2007267031&KC=&FT=E&locale=en_EP
  • https://www.vapouriz.co.uk/vapourizlive/vaping-news/the-origins-of-the-electronic-eigarette.htm
  • http://www.vaporauthority.com/blogs/news/27638276-vaping-evolution-the-journey-through-vaping-technology
  • http://www.smh.com.au/national/banned-ecigarettes-may-be-a-health-hazard-but-buying-thems-a-wheeze-20101211-18ti7.html
  • http://www.aafp.org/news/health-of-the-public/20100302e-cig-fda.html
  • https://www.atr.org/new-cdc-data-more-9-million-adults-vape-regularly-united-states
  • http://bisresearch.com/industry-report/electronic-cigarette-market-size-forecast.html
  • http://ecigintelligence.com/worlds-law-makers-favour-e-cig-regulation-based-on-tobacco/https://stevevape.com/what-does-the-future-hold-for-vaping-technology/

Le plus récent

OBTENEZ UNE REDUCTION DE 10% SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE BLU !

Inscrivez-vous et soyez le premier à découvrir les bonnes affaires à venir et recevez 10 % de réduction sur votre première commande.

Non merci