Une des questions que les vapoteurs se posent au quotidien est : ma cigarette électronique peut-elle déclencher un détecteur de fumée ? Il n'existe pas de réponse simple à cette question. Après tout, les cigarettes électroniques produisent de la vapeur, pas de la fumée. Donc en théorie, une cigarette électronique ne peut pas déclencher un détecteur de fumée, car il n'y a pas de fumée à détecter. En règle générale, c'est effectivement le cas, mais ce n'est pas si simple.



Il existe trois types de détecteurs de fumée disponibles sur le marché. La probabilité pour que la vapeur soit détectée comme fumée dépend du type de détecteur utilisé. Voici les modèles disponibles :

  • Alarmes thermiques
  • Détecteurs à ionisation
  • Détecteurs photoélectriques

Alarmes thermiques

Le modèle le moins répandu, et celui qui pose le moins de problèmes pour les vapoteurs, est le type "alarme thermique". Ce modèle est surtout utilisé dans les cuisines et se déclenche en fonction du niveau de chaleur détecté, pas en fonction de la quantité de fumée. Comme il n'y a aucun problème en ce qui concerne la chaleur produite par le vapotage, vous pouvez tout à fait utiliser une cigarette électronique à proximité de ce genre d'alarme.

Détecteurs à ionisation

Les détecteurs de fumée à ionisation se composent d'une petite quantité de matière radioactive entourée de deux plaques chargées électriquement. Ce système ionise l'air à l'intérieur de l'appareil et génère un courant. Les particules de fumée viennent interrompre ce courant et déclenchent l'alarme.

Comme ce type de détecteur fonctionne au niveau particulaire, il peut être très sensible aux changements environnementaux. Les cigarettes électroniques produisant de la vapeur et non de la fumée (et donc des particules différentes), elles déclenchent rarement les détecteurs à ionisation, mais cela est déjà arrivé.

Détecteurs photoélectriques

Le dernier type de détecteur de fumée est le plus répandu et celui qui risque le plus d'être déclenché par une cigarette électronique. Les détecteurs photoélectriques utilisent des faisceaux lumineux optiques pour détecter la présence de fumée dans l'environnement. Si la quantité de fumée autour du détecteur est suffisante, le faisceau lumineux est rompu et l'alarme est déclenchée.

Il y a moins de risques que cela se produise avec de la vapeur qu'avec de la fumée, mais cela reste possible. Si la quantité de vapeur présente est suffisante pour interrompre le faisceau, l'alarme se déclenchera même s'il ne s'agit pas réellement de fumée.

Utiliser une cigarette électronique à proximité de détecteurs de fumée

Il n'existe pas de règle claire concernant l'utilisation des cigarettes électroniques à proximité de détecteurs de fumée. Certains détecteurs peuvent se déclencher et d'autres pas. Il faut savoir faire preuve de discernement selon les circonstances. Si vous produisez beaucoup de vapeur à proximité d'un détecteur de fumée dans un endroit très fréquenté ou sensible, mieux vaut ne pas utiliser votre cigarette électronique. Ainsi, vous évitez tout risque de déclencher l'alarme et votre entourage et vous n'aurez pas de problèmes.

En revanche, si vous êtes à la maison, chez vous ou chez un proche, ou bien si vous vapotez à bonne distance d'un détecteur de fumée en soufflant la vapeur dans la direction opposée, vous ne devriez pas avoir de problème. Vous réduisez le risque de déclencher le détecteur en restant loin de ce dernier. Et même si l'alarme se déclenche, vous êtes dans un environnement que vous pouvez contrôler.

Toutefois, comme toujours, si vous vous trouvez dans un endroit où l'usage de la cigarette électronique est strictement interdit, vous devez respecter les règles.