Véritable « carburant » de votre e-cigarette, l’e-liquide est un élément essentiel du vapotage. Sans lui, pas de nicotine ni de saveur, et surtout, pas de vapeur. Vendu en shop, en bureau de tabac et sur les sites spécialisés, il se présente sous forme de fioles ou de cartouches pré-remplies. Avec le succès sans cesse croissant de l’e-cigarette, c’est aujourd’hui un produit de grande consommation, mais qui suscite de légitimes interrogations et le besoin d’information sur le e-liquide : que contient-il ? Est-il toxique ? Peut-on le manipuler sans risque ?


 

Qu’est-ce que le e-liquide ?

 

Il s’agit un fluide qui, une fois chauffé dans le dispositif adéquat, permet de produire de la vapeur. Contrairement aux cigarettes traditionnelles, qui nécessitent de faire brûler du tabac, les e-cigarettes ne requièrent aucune combustion : elles font simplement chauffer l’e-liquide pour générer de la vapeur qui peut ensuite être inhalée et recrachée.

 

Que contient le e-liquide ?

 

Le liquide de cigarette electronique est composé, en proportion variable, de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), d’arômes de qualité alimentaire, auxquels s’ajoutent éventuellement de l’eau, de l’alcool et de la nicotine.

Composé chimique très courant, le PG sert, dans la vape, de support de saveur en plus de procurer le picotement que recherchent les vapoteurs dans la e-cigarette. Il génère également une vapeur fine à basse température.

Également très courante dans la vie quotidienne, la VG tempère l’âpreté du PG par une certaine douceur, une rondeur en bouche. On l’utilise également pour produire une vapeur dense et abondante.

Le choix des proportions de l’un et de l’autre sera déterminé par la manière dont vous vapotez, par inhalation indirecte ou directe : si ce qui vous importe est la saveur et le « hit », vous préférerez des liquides à dominante PG ; si c’est la vapeur, vous privilégierez la VG. Sachez cependant que, pour utiliser des liquides à très forte teneur en VG, il faut disposer du matériel adapté car sa forte viscosité peut endommager les vaporisateurs standards.

 

Est-ce que l’e-liquide contient de la nicotine ?

 

Tout dépend du type d’e-liquide que vous choisirez ! Les e-liquides sont disponibles à des concentrations variées de nicotine (de 0 à 18 mg/ml, 20 étant est la concentration maximale autorisée en France), pour permettre aux vapoteurs de choisir le dosage qui leur convient le mieux. E-liquide à la nicotine ou pas, faites-votre choix.

 

Sous quel conditionnement peut-on trouver l’e-liquide ?

 

L’e-liquide se vend soit sous forme de cartouche, soit en flacon (de 10 ml au maximum pour les e-liquides contenant de la nicotine).

On utilise les cartouches avec les cigarettes électroniques à système dit « fermé », comme celui de myBlu. Préremplies d’un e-liquide à la saveur de votre choix, il suffit de les cliper à votre e-cigarette pour commencer à vapoter.

L’e-liquide est également disponible en flacons, permettant de recharger les e-cigarettes à système ouvert. Pour ce faire, il vous suffit de verser une petite quantité d’e-liquide dans le clearomiseur de votre e-cigarette.

On peut également fabriquer soi-même son e-liquide en Do It Yourself, en mélangeant les ingrédients disponibles en shop ou sur les sites spécialisés. Ceux-ci proposent aussi généralement des calculateurs très pratiques, qui vous permettent de ne pas vous tromper dans les dosages. Un conseil : avant de vous lancer, consultez attentivement les nombreux tutoriels disponibles sur le web.

 

L’e-liquide est-il dangereux ?

 

L’e-liquide reste un produit chimique. Mieux vaut donc éviter le contact avec la peau, notamment pour les e-liquides riches en nicotine. Si cela vous arrive, lavez-vous aussitôt les mains. En cas de doutes, consultez votre médecin. Évitez également le contact avec les yeux : si vous manipulez des produits pour fabriquer vous-même votre e-liquide, mieux vaut vous munir de lunettes de protection.

L’e-liquide est uniquement destiné à être vapoté et ne doit en aucun cas être ingéré. Cela ne signifie pas que vous deviez paniquer si un peu de liquide se dépose sur votre bouche en cas de fuite de votre clearomiseur : vous ne courez aucun danger car la nicotine, le seul produit « à risque », n’est létale qu’à des concentrations très supérieures à celle présente dans votre liquide.

L’excès de nicotine ou le propylène glycol peuvent causer des réactions sans gravité mais désagréables : en cas de nausée ou de toux, commencez par changer votre dosage de l’une ou de l’autre substance et buvez beaucoup d’eau. Si les symptômes persistent consultez un médecin ou un centre anti-poison.

L’e-liquide peut également causer des dommages à la faune et à la flore aquatiques. C’est pourquoi nous recommandons vivement aux utilisateurs de cigarette électronique d’éviter d’en rejeter dans l’environnement.

Pour obtenir plus de renseignements sur nos e-liquides, n’hésitez pas à visiter notre page sur les liquides blu ou à prendre contact avec le service client blu.

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci