Il existe une foule d’e-cigarettes différentes sur le marché, mais seulement deux façons de vapoter, c’est-à-dire d’inhaler la vapeur : de façon directe ou indirecte. On choisira l’une ou l’autre en fonction de ses besoins en nicotine et des sensations qu’on recherche, ainsi que de l’usage que l’on peut ou veut avoir de sa cigarette électronique, esthétique incluse.


 

L’inhalation directe

 

Ce type d’inhalation, appelé « Direct to Lung » en anglais (ou encore « DTL »), se caractérise par l’aspiration directe vers les poumons d’une vapeur très abondante. L’inhalation directe se caractérise par un tirage aérien et nécessite des résistances basses, inférieures à 1 ohm (autour de 0,5 généralement), dites « sub-ohm ».

Chauffées à forte puissance (jusqu’à 200 watts sur certains modèles), ces résistances produisent des bouffées généreuses qui garantissent un hit puissant avec des e-liquides peu dosés en nicotine. La vape directe s’adresse donc aux vapoteurs ayant des besoins modérés, inférieurs à 6 mg le plus souvent, car au-delà, le hit ressenti est trop fort et risque de provoquer des quintes de toux. Elle est aussi appréciée des amateurs de saveurs, car à forte puissance certains mélanges révèlent toutes leurs nuances.

 

Focus sur blu ACEtm

 

Avec sa résistance de 0,6 ohm, blu ACEtm est l’appareil idéal pour vapoter en inhalation directe des saveurs sans nicotine ou contenant de la nicotine base classique. Pour profiter pleinement de sa vapeur et de son autonomie longue durée, il est déconseillé de remplir le clearomiseur avec des e-liquides contenant des sels de nicotine. En l’absence de hit, la nicotine étant absorbée directement par l’organisme, on s’expose en effet au surdosage. Pour une expérience de qualité avec les sels de nicotine, préférez myblutm !

 

L’inhalation indirecte

 

Ce type d’inhalation, appelé « Mouth to Lung » en anglais (ou encore « MTL »), se pratique en deux temps, en retenant un instant la vapeur en bouche avant de la faire descendre dans les poumons.

L’inhalation directe se caractérise par un tirage serré et nécessite des résistances hautes, d’une valeur supérieure à 1 ohm, chauffées à faible ou moyenne puissance (20 watts maximum). On ne produit ainsi pas énormément de vapeur, ce qui convient particulièrement bien aux vapoteurs ayant des besoins en nicotine élevés. La vape indirecte est donc parfaitement adaptée aux e-liquides contenant des sels de nicotine, qui ne provoquent pas de hit puissant en gorge, mais diffusent rapidement des concentrations élevées de cette substance (20 mg maximum en France).

 

Focus sur myblutm

 

Avec son système à cartouches pré-remplies, myblutm est l’appareil idéal pour vapoter en inhalation indirecte des saveurs classiques ou des sels de nicotine. Avec son tirage serré, son esthétique fuselée qui se glisse dans poche et sa vapeur discrète, c’est la vape nomade par excellence, a fortiori avec les sels de nicotine, qui garantissent un effet quasi-immédiat. Parfait pour la pause, quand on n’a que quelques minutes devant soi !

 


POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Article sur les pod mods : https://www.blu.com/fr/FR/blog-ressources/news/pod-mod-comment-bien-choisir-sa-e-cigarette-compact-/choisir-son-podmod.html

 

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci