Le propylène glycol, alias PG pour les intimes, entre dans la composition de la plupart des e-liquides. Vecteur de saveurs, il procure aussi le « hit » en gorge et fluidifie le mélange, histoire de ne pas trop encrasser votre matériel. Utile, donc, il n’est pourtant pas indispensable, et certains vapoteurs préfèrent s’en passer. À l’écoute, les fabricants ont concocté pour eux de nouveaux e-liquides sans propylène glycol.


 

Le propylène glycol, c’est quoi ?

 

Présent en quantité relativement élevée (souvent autour de 50%) dans la plupart des e-liquides, le propylène glycol est un composé chimique très courant. On le croise partout au quotidien et son innocuité est établie depuis longtemps. Dans la vape, il stabilise les saveurs et favorise le hit en gorge, tout en dégageant une fine vapeur au contact de la résistance. Bref, c’est l’allié des amateurs d’inhalation indirecte et des utilisateurs de podmod, ces cigarettes électroniques ultra légères de type myblutm.

 

Alors, pourquoi se passer du PG ?

 

– Pour préserver sa gorge : généralement bien toléré, le propylène glycol peut pourtant se révéler irritant et desséchant pour les gros vapoteurs ou les personnes dont la gorge serait particulièrement sensible.

– Pour une question de goût : on peut aussi ne pas apprécier son piquant et lui préférer la rondeur en bouche apportée par son pendant sucré dans l’e-liquide, la glycérine végétale (VG), ou des produits alternatifs.

– Pour faire de plus beaux nuages : dans l’e-liquide, c’est en effet la VG qui génère cette vapeur abondante chère aux cloud chasers et autres amateurs d’inhalation directe.

– Pour vapoter 100 % green : si la VG est un ingrédient naturel, généralement issu d’une huile végétale et parfois même bio, le PG est, lui, un pur produit de l’industrie chimique. Pour une vape plus verte, on peut avoir envie de tester des liquides naturels, 100 % végétaux.

 

100 % glycérine végétale ou Végétol : les alternatives au PG

 

Pour les amateurs de cloud chasing, il est parfaitement possible de se passer du propylène glycol en vapotant des e-liquides 100 % glycérine végétale. Réservée aux vapoteurs expérimentés, cette pratique nécessite de disposer d’un matériel adéquat, que l’on prendra soin de nettoyer régulièrement. Très visqueuse, la VG encrasse en effet le clearomiseur et a rapidement raison d’une e-cigarette standard — sans parler des podmods, qui ne sont pas faits pour cela.

Autre possibilité bien dans l’air du temps : les e-liquides au Végétol (ou 1,3-Propanediol, en langage scientifique). Intéressant à bien des égards, ce produit d’origine entièrement végétale, moins irritant que le PG pour les voies respiratoires, est aussi un parfait vecteur de saveurs et de nicotine, et permet de fluidifier le mélange. Grâce au Végétol, on peut donc vapoter des liquides 100 % végétaux, garantis sans PG, avec son matériel habituel, podmod compris.

Alors, prêt(e) à tester la vape avec un e-liquide sans propylène glycol ?

 

 

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci