En France, l’utilisation de la cigarette électronique est régie par le Code de la santé publique, qui l’autorise dans certains lieux publics et l’interdit dans d’autres. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Petit guide pour ne pas vous tromper.


 

Vapoter en plein air

 

Tout comme fumer, vapoter est autorisé en plein air, dans la rue ou sur les terrasses. En revanche, la cigarette électronique étant strictement prohibée dans les lieux accueillant des mineurs, vous ne pourrez pas l’utiliser dans la cour des établissements scolaires.

Sur les quais des gares et des stations de métro, ou dans les abribus, la législation relative à l’interdiction de la cigarette électronique dans les transports fermés ne s’applique théoriquement pas. Cependant, si une signalétique indique explicitement l’interdiction de vapoter dans ce lieu public, il convient d’attendre d’être sorti de l’enceinte de la gare ou de la station pour vapoter.

 

La cigarette électronique dans les bars, cafés et restaurants

 

Vapoter dans les lieux publics est tout à fait possible dans certains cas : en terrasse, pas de problème. Vous pouvez profiter du ciel bleu avec votre cigarette électronique. À l’intérieur, la décision est à la discrétion de la direction. Si elle ne l’interdit pas expressément par une signalétique explicite, vous pouvez également vapoter. Sinon, vous devrez vous abstenir et aller vapoter à l’extérieur.

 

 

L’e-cigarette dans les transports

 

Lorsqu’ils sont fermés, la loi est claire : il est rigoureusement interdit d’utiliser sa cigarette électronique dans les transports publics. Pas de vapotage dans le train, le bus, le métro, donc, pas plus que dans les espaces clos des gares ou des stations, ou dans les aéroports.

Dans les avions, il est également interdit de vapoter car cela pourrait entraîner des désagréments pour les autres passagers et déclencher les détecteurs de fumée. Dans les bateaux de croisière, cela dépend du règlement appliqué par la compagnie, mais la cigarette est généralement bannie à l’intérieur et autorisée à l’extérieur. Renseignez-vous cependant avant de partir car il peut y avoir des exceptions, liées à la présence de mineurs par exemple. Vous ne pouvez donc pas vapoter dans tous les lieux publics sans aucune restriction.

 

Utiliser sa cigarette électronique au travail

 

La loi interdit l’usage de la cigarette électronique dans les « lieux de travail fermés et couverts à usage collectif », autrement dit les lieux du type usines et entrepôts, open spaces ou encore salles de réunions. Dans les bureaux individuels fermés, en revanche, il est possible de vapoter si le règlement intérieur de l’entreprise ne s’y oppose pas — l’interdiction devant faire l’objet d’une signalisation explicite et visible, l’entreprise s’exposant à une amende si elle omet de le faire. En extérieur, les mêmes règles s’appliquent que pour les bureaux individuels : sauf interdiction expresse, vous pouvez vapoter.

L’entreprise peut également mettre à la disposition des salariés des lieux leur permettant d’utiliser leur cigarette électronique durant leur pause, et ainsi vapoter dans un lieu public, mais ce n’est pas une obligation légale. S’il est interdit de vapoter dans l’ensemble des locaux, vous devrez donc rejoindre les fumeurs à l’extérieur du bâtiment. Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer à notre article sur la question.

Partager

Haut de page

GET 10% DISCOUNT ON YOUR FIRST BLU ORDER!

Sign up to be the first to know about upcoming deals and receive 10% off your first order.

Non merci